L'art de l'astrologie intuitive

Articles tagués ‘Centre Galactique’

Les trois #lunes noires et le centre #galactique

ciel

Le déclic de cet article, c’est la correspondance dans la forme entre les photos que l’on peut voir d’un ouragan et du trou noir du centre galactique où se trouve actuellement en positionnement les « trois lunes noires » (dite : vraie, moyenne et corrigée), mais il existerait une quatrième lune noire nommée « Lune noire satellite » et serait utilisé par certains astrologues américains !

Le Centre Galactique se situe entre 26/27° Sagittaire est actuellement encerclé par les trois Lunes noires qui sont dans le prolongement de la symbolique du trou noir (centre galactique). Que peut-on en retenir de la position de la Lune noire dans ce secteur du zodiaque en compagnie de Saturne qui vient cristalliser l’événement.  Une influence qui va perdurer durant plusieurs semaines, jusqu’à l’entrée de Saturne en Capricorne au solstice d’hiver.

Actuellement les astronomes sont entrain de faire une découverte sur le « chainon manquant », ça ne vous inspire rien ?, la Lune noire symbolique dans sa nature primitive exprime le manque, le vide intérieur, de passage sur le « trou noir galactique » , il y aurait de quoi méditer entre les facteurs communs. Il ne s’agit pas cette fois de réfléchir sur les parts d’ombres et de Lumières, mais de « trous noirs superlatifs ». Le rôle de Saturne c’est de projeter la matière dans les consciences et de donner du sens a ces possibles relations en commun entre le centre galactique et la présence des trois lunes noires qui ne sont jamais loin les unes des autres. On peut dire que cette rencontre inter galactique/astrologique vient faire écho à un autre fait astrologique dans l’axe Vierge/Poissons dont tout le monde peut faire référence entre Neptune et Soleil, Mars , Mercure, Vesta. Le point en commun de Neptune et le Centre Galactique, c’est la dimension céleste, spirituelle ou encore de relations d’âmes à un niveau supérieur de conscience et non sur le plan terrestre.  Mutuellement l’un vient ajouter de la précision à l’autre, comme pour faire ricochet.

Et quel rapport avec les quatre Ouragans : Harvey, Irma, José et Katia, c’est la sensation de « vide » après leur passage dans les zones sinistrés, ce qui est également constaté dans le rôle d’un trou noir et que peut exprimer dans l’interprétation la position de la Lune noire avec le défi de combler le manque lorsqu’une planète se trouve en aspect positif avec la Lune noire. On peut avoir l’impression avec la Lune noire de tomber dans un puits sans fond, comme le ferait si l’on tombait dans un trou noir galactique.

Des découvertes sur le plan de la conscience dans les semaines à venir, sont à prévoir, ce qui n’empêche pas d’être dans un état de malaise indéfinissable, mais l’outil de l’astrologie existe pour dévoiler les mystères de la genèse de l’émotivité collective. Ce qui se passe en haut est comme ce qui se passe en bas … tout est relatif entre l’univers et le plan terrestre !

Nous auront accès a des pans de l’humanité jusqu’alors inexploité, malgré les épreuves métaphysiques que certaines personnes peuvent éprouver. Il y a des changements qui se font ressentir à l’horizon et perceptible en astrologie par la concentration des planètes rapides encerclant le Nœud nord/Rahu/nœud karmique nous incitant dans la spirale de l’évolution ascendante, mais en réalité ce n’est pas aussi simple. Car l’axe des nœuds sont en permanence en confrontation et au service d’une part évolutive de nous même et d’involution que l’on porte en soi-même…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Pholus le centaure en conjonction au centre galactique

Conjonction de Saturne avec le Centre Galactique

Conjonction de Vénus sur le Centre Galactique

Message de Mars de passage au centre Galactique

Lune noire

Saturne et la Licorne lunenoire moyenne

Un trou noir du troisième type dans la galaxie ?

Geostorm

 

Publicités

Le centre #galactique et les trois #lunes noires

ciel

Le déclic de cet article, c’est la correspondance dans la forme entre les photos que l’on peut voir d’un ouragan et du trou noir du centre galactique où se trouve actuellement en positionnement les « trois lunes noires » (dite : vraie, moyenne et corrigée), mais il existerait une quatrième lune noire nommée « Lune noire satellite » et serait utilisé par certains astrologues américains !

Le Centre Galactique se situe entre 26/27° Sagittaire est actuellement encerclé par les trois Lunes noires qui sont dans le prolongement de la symbolique du trou noir (centre galactique). Que peut-on en retenir de la position de la Lune noire dans ce secteur du zodiaque en compagnie de Saturne qui vient cristalliser l’événement.  Une influence qui va perdurer durant plusieurs semaines, jusqu’à l’entrée de Saturne en Capricorne au solstice d’hiver.

Actuellement les astronomes sont entrain de faire une découverte sur le « chainon manquant », ça ne vous inspire rien ?, la Lune noire symbolique dans sa nature primitive exprime le manque, le vide intérieur, de passage sur le « trou noir galactique » , il y aurait de quoi méditer entre les facteurs communs. Il ne s’agit pas cette fois de réfléchir sur les parts d’ombres et de Lumières, mais de « trous noirs superlatifs ». Le rôle de Saturne c’est de projeter la matière dans les consciences et de donner du sens a ces possibles relations en commun entre le centre galactique et la présence des trois lunes noires qui ne sont jamais loin les unes des autres. On peut dire que cette rencontre inter galactique/astrologique vient faire écho à un autre fait astrologique dans l’axe Vierge/Poissons dont tout le monde peut faire référence entre Neptune et Soleil, Mars , Mercure, Vesta. Le point en commun de Neptune et le Centre Galactique, c’est la dimension céleste, spirituelle ou encore de relations d’âmes à un niveau supérieur de conscience et non sur le plan terrestre.  Mutuellement l’un vient ajouter de la précision à l’autre, comme pour faire ricochet.

Et quel rapport avec les quatre Ouragans : Harvey, Irma, José et Katia, c’est la sensation de « vide » après leur passage dans les zones sinistrés, ce qui est également constaté dans le rôle d’un trou noir et que peut exprimer dans l’interprétation la position de la Lune noire avec le défi de combler le manque lorsqu’une planète se trouve en aspect positif avec la Lune noire. On peut avoir l’impression avec la Lune noire de tomber dans un puits sans fond, comme le ferait si l’on tombait dans un trou noir galactique.

Des découvertes sur le plan de la conscience dans les semaines à venir, sont à prévoir, ce qui n’empêche pas d’être dans un état de malaise indéfinissable, mais l’outil de l’astrologie existe pour dévoiler les mystères de la genèse de l’émotivité collective. Ce qui se passe en haut est comme ce qui se passe en bas … tout est relatif entre l’univers et le plan terrestre !

Nous auront accès a des pans de l’humanité jusqu’alors inexploité, malgré les épreuves métaphysiques que certaines personnes peuvent éprouver. Il y a des changements qui se font ressentir à l’horizon et perceptible en astrologie par la concentration des planètes rapides encerclant le Nœud nord/Rahu/nœud karmique nous incitant dans la spirale de l’évolution ascendante, mais en réalité ce n’est pas aussi simple. Car l’axe des nœuds sont en permanence en confrontation et au service d’une part évolutive de nous même et d’involution que l’on porte en soi-même…

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo   –

Lune noire

Un trou noir du troisième type dans la galaxie ?

Geostorm

 

Conjonction de #Saturne avec le Centre #Galactique

C’est un moment particulier du positionnement de Saturne qui va stationner durant plusieurs semaines en conjonction au « Centre Galactique », ce rendez-vous revient approximativement tous les 30 ans et la précédente après un premier passage en phase direct en décembre 1987, Saturne est revenu sur le Centre Galactique en phase rétro en été 1988 et le prochain retour se fera en été 2047 J

Saturne le Seigneur du Karma rend visite au « Centre Galactique » il devrait en ressortir quelque chose sous une forme psychologique sur nous les humains. Saturne est la dernière planète visible à l’œil nu, se distingue par un spectaculaire système d’anneaux et possède de nombreuses Lunes. On peut penser que Saturne serait en de bonne compagnie par ces corps céleste qui l’accompagne. Alors comment on peut associer Saturne à l’isolement ?,  Saturne c’est encore l’Hermite l’arcane 9 dans le tarot. En attendant Saturne va pouvoir s’inspirer du Centre Galactique et nous apporter une façon plus enrichissante d’interpréter la symbolique astrologique de Saturne.

En fait Saturne va avoir l’opportunité d’une mission intergalactique de revêtir une certaine forme de « particule de dieu », tout simplement Saturne va se nourrir d’une dimension galactique que nous allons ensuite traduire dans le langage humain, chacun suivant notre compréhension d’en saisir le sens. Il est évident que chaque retour de Saturne sur le Centre Galactique est une valeur rajouté dans l’évolution dans le monde, car à chaque passage Saturne à la possibilité de se débarrasser d’un fardeau qu’il n’aura plus besoin. Une expérience à vivre en conscience, pour vivre quelque chose d’authentique et en même temps qui ne ressemble a aucune autre.

Dans la mythologie Saturne est chassé de l’Olympe par son fils Jupiter, la conjonction de Saturne au Centre Galactique c’est comme un retour à la maison. Le règne de Saturne fût l’âge d’or célébré ensuite plus tard les poètes. Il y avait les Saturnales qui étaient de grandes fêtes en l’honneur de Saturne. Ce retour de Saturne au Centre Galactique es-ce le moment de célébrer un événement qui marquera son temps ?

On dit que l’histoire se répète … et petit rappel de ce que j’avais écris

Le Centre Galactique et les 12 maisons :

  • 1ère Maison : connexion intuitivement à un nouveau paradigme, une connaissance profonde de qui vous êtes, vous ressentez votre mission que vous devez accomplir …
  • 2èmeMaison : vous êtes pour une économie de remplacement, la valeur des choses n’est pas aussi importante que les valeurs dans une relation, une autre façon de consommer…
  • 3èmeMaison : vous excellez vers la pensée quantique, vous partagez  en toute générosité des idées cosmiques, les pieds sur terre, mais la tête assurément dans les étoiles…
  • 4èmeMaison : bâtisseur des fondations d’une autre monde, regarder son passé autrement, sa famille la terre mère, sa maison est partout, il n’a pas de domicile fixe
  • 5èmeMaison : enseigne une autre façon d’éduquer ces enfants, l’amour guide ces pas
  • 6èmeMaison : médication holistique, alimentation énergétique, au service de la terre
  • 7èmeMaison : résolution des conflits dans un esprit pacifique, dans une relation de coopération, confiance et unité
  • 8èmeMaison : émergence d’une nouvelle vérité fondée sur la lumière intérieure,
  • 9èmeMaison : citoyen du monde, réflexion globale et universelle, communication galactique
  • 10èmeMaison : participe à l’amélioration de la société dans le 21ème siècle …
  • 11èmeMaison : un génie aux profits de buts humanitaire, faire progresser l’humanité
  • 12èmeMaison : reconnaissance de la présence du divin, travail de méditation pour changer le monde …

A noter le stationnement de Saturne se fera au 27éme degré Sagittaire où se trouve actuellement le Centre Galactique auquel j’ai écris de nombreux articles sur le sujet …

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte et la photo  –

The Galactic

Pholus le centaure en conjonction au centre galactique

Stationnement de Saturne en Sagittaire …

Le Soleil arrive sur le Centre Galactique …

 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :