L'art de l'astrologie intuitive

Tout d’abord l’élection présidentielle brésilienne s’est faite en deux étapes, avec le premier tour le 2 octobre et le deuxième le 30 octobre 2022 et la 9ème élection présidentielle depuis la promulgation de la constitution en 1988 …

Pour le président sortant « Jair Bolsonaro le 25 mars 1955, Bélier par le Soleil  et Verseau par sa Lune conjonction Vénus et Mercure. La Lune est en harmonie à l’axe des fondations MC/ la vie publique et FC/La vie privée et la valorisation de la vie familiale traditionnelle dans son projet politique. Es-ce que ces idées sont appliquées dans sa vie politique ?  On retrouve l’opposition de Mars/MC et de Saturne rétro/FC, peut parler de rigidité, d’une politique restrictive et  conversationniste, se rétrécissant en peau de chagrin. Ce président au pouvoir aura tapé fort convertir la forêt amazonienne en terre agricole. Si la déforestation continue en 2050, l’Amazonie aura perdu 40% de sa foret

Voyons ensemble les transits :

  • Mars dans sa boucle de rétrogradation en Gémeaux, la maison des projets en sachant en 10 dans le Taureau Mars est  en exil et à proximité de son Nœud sud par conjonction lors de sa phase stationnaire et début phase rétro. Le militaire aura perdu de son éclat , mais pas pour tout le monde à en voir son classement 49% des votes au 2ème tour !
  • Jupiter en phase rétrograde sur son Soleil  aurait pu apporter le succès ce qui n’est pas le cas, car beaucoup de brésilien qui avait voté pour lui dans les élections précédentes en 2018, ce sont rétractés en 2022.
  • Saturne en phase rétrograde sur sa Vénus en Verseau maitre de son MC, on peut y voir encore une fois des brésiliens hauts placés se désengager en jugeant sévèrement le président  présentement déchu de son trône. Mars est maitre de la 9 (les brésiliens vivant à l’étrangers et qui pour la majorité on voté pour Lula.

La conscience militaire qu’incarne Bolsonaro par la position de son Mars en 10 est assez révélatrice dans sa destruction, formant un grand carré dans son ciel astrologique dans un pays divisé en deux entre les plus riches et les plus pauvres, mais aussi une population se réveillant de l’enjeu écologique de la classe moyenne et des plus éveillés de la population.

  • Uranus en phase rétrograde, n’aura pas épargné son Mars dans le Taureau réactivant son carré avec Vénus et Pluton et l’opposition avec Saturne. La 2ème conjonction avec Mars est prévue entre novembre/décembre et la 3ème et dernière en mars 2023, des sanctions je pense devrait suivre à cause de sa politique qui aura fragilisé  la population la plus à risque ainsi que sa politique de discrimination du peuple indigène. Uranus en transit en 10 (la carrière) et 2ème maitre de la 7 (les autres) sur l’axe Mars/Saturne ce dernier est le 1er maitre de la 7, lui a fait perdre des supporters de la précédente élection..
  • Neptune conjonction Jupiter dans la maison 8 (une crise des valeurs sociales et humaines), d’autant que dans le natal Jupiter conjonction Uranus est au carré de Neptune, ce qui fait que l’homme a gaspillé ce réservoir en piétinant des pieds une catégorie de la population. Peut-il changer lorsque la conjonction de Neptune et Saturne arrivera sur son Soleil en 2025 ? , pas sûr, Neptune se trouvant au quinconce du Soleil dans le natal. Par ailleurs Neptune est au triple trigone de Vénus, Lune et Mercure affirmant un idéal de bonheur à deux vitesses …
  • Pluton en transit dans la maison 7 (les autres) au carré de Neptune rétro natal dans la maison 3 la pensée, ce sont les déçus de Bolsonaro . Dans le natal Pluton est en opposition la Lune dans l’encadrement serré de Vénus et Mercure. On peut dire qu’il s’est servie de sa femme pour faire passer un discours qui n’était pas forcément le sien, mais que cette mise en lumière publique avait l’avantage de pointer du doigt une dégradation de la famille…
  • Chiron en transit dans la maison 9 et dans le natal en 7, est arrivé en conjonction à son Soleil en 2019 l’année ou le défrichement de l’Amazonie aura été 4 fois plus importante qu’en 2018 après son retrait de l’accord de Paris pour le climat et l’aura a partir de cette période fait chuter sa popularité …

Dans ces progressions la Lune au moment de la campagne présidentielle s’est retrouvé en conjonction Pluton qui dans le natal elle y est en opposition  et commence son « Premier quartier » , phase d’action qui l’aura pénalisé. On peut penser que Bolsonaro, ne sait pas se faire aimer, dans le natal Vénus est au carré de Saturne et en progression dans l’axe d’opposition Saturne rétro, une opposition progressée qui sera exact d’ici 2027, peut-être penser que son maria avec Michelle Bolsonaro ne tiendra pas suite à cette défaite ? , d’autant à ce moment là la Lune progressée après sa conjonction Neptune arrivera en conjonction Saturne.

Il ne faut pas se leurrer les enjeux de la forêt amazonienne au Brésil, c’est la démographie galopante avec  une population en 2021 de plus 215 millions, mais certainement pas une raison pour transformer une forêt en une gigantesque terre agricole.  

Dans sa révolution solaire 2022, on retrouve Saturne en conjonction Vénus , sachant dans le natal, il y a un carré et en progression une opposition, ce qui montre que cet échec des élections de le voir sorti 2ème sera vécu douloureusement et une Eclipse lunaire du 8 novembre , Vénus en conjonction son Saturne opposition Mars natal recevant Uranus. Une résistance forcément au rendez-vous ! Donc l’Eclipse lunaire peut devenir déclencheur d’un événement qu’on n’attendait pas venant de la part de Bolsonaro  et qui pourrait mettre fin à sa carrière politique ? Dans le natal, l’axe des Nœuds lunaire se situant dans l’axe des signes fondateurs, Nœud nord/Capricorne et Nœud sud/Cancer par analogie à l’axe des fondations MC/Mars et FC/Saturne  que la tradition est respecté, mais aussi qui emêche l’évolution des consciences d’avancer sur le chemin de l’émancipation.

Les maitres de l’axe des Nœuds lunaires Taureau/Scorpion sont Mars et Vénus se situant en conjonction dans la RS 2002, pour référence la capital (Brasilia) , cette conjonction se retrouve au FC signifiant la fin de quelque chose. Il est possible qu’un dernier joker soit tenté, ne croyant pas au bien fondé du résultat des élections, le maitre de ce Premier quartier progressée « Mercure » (Soleil/Gémeaux, Lune/Vierge) est en conjonction Mars, tous les coups sont permis pour celui qui y croit , d’autant que son silence après le résultat peut être le ferment de quelque chose en préparation (premier quartier progressé oblige).

Bolsonaro, est né dans le sillon d’une phase 12 en analogie avec Neptune maitre du 12ème signe du zodiaque, dans la maison 3 la pensée encadrant le FC (les racines, le pays …) avec Saturne l’idéal social , Mars maitre du FC et se trouvant au MC , qu’il aura tenté de concrétiser son idéal … avec Mars actuellement en phase rétrograde, le plan aura échoué ?

©Lunesoleil

– tous droits réservés, pour le texte  –

Vous appréciez mes articles, merci de me soutenir sur Tipeee ICI 

ÉCHOS DE CAMPAGNE (ÉLECTORALE)

Déforestation au Brésil : Lula, Bolsonaro, et la presse française

Brésil et le Covid-19

Publicité

Merci de votre participation

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :